Affelnet : L’impact des résultats scolaires et du statut de boursier

Dans nombre d’académies, les résultats scolaires sont le deuxième critère le plus important pour valoriser le dossier d’un élève. A Paris ils comptent (pour l’année 2017-2018) pour 9 600 points maximum sur les 19 200 points au total (19 200 dans le cas général, 24 000 pour le cas d’un élève boursier).

Sont prises en compte les notes présentes sur les bulletins trimestriels de troisième dans les différentes matières (français, maths, etc.). L’académie va ensuite appliquer une formule mathématique à ces notes pour les « lisser » afin de ne pas défavoriser les élèves dont les enseignants notent plus sévèrement. L’évaluation des huit composantes du socle commun de connaissances (maîtrise du français écrit et oral, arts, sciences, sport, etc.), que tout élève est censé connaître en fin de troisième sera aussi pris en compte en même temps que les notes.

Pour l’année 2016-2017, l’importance de l’évaluation du socle de compétences était majeur, puisque sur les 8 000 points maximum du barème de l’époque, 6 000 étaient affectés au socle commun et seulement 2 000 aux notes.

Pour l’année 2017-2018, le système est un peu plus logique, avec 4 800 points pour l’évaluation du socle commun de compétences et 4 800 points pour les notes – 50/50…

Attention : Les langues, les enseignements d’exploration ou les enseignements facultatifs ne sont pas pris en compte dans la procédure d’affectation. Cela signifie que vous n’aurez aucun avantage à demander un lycée avec cours de russe si vous avez fait russe au collège, cela n’est pas pris en compte (ce problème sera réglé par ailleurs : le mercredi après-midi, vous irez suivre vos cours de russe dans un autre lycée…). Mais bien évidemment vos notes de russe comptent dans vos notes prises en compte par Affelnet.

L’impact du statut de boursier :

Le statut de boursier a fait débat pour l’affectation dans les lycées à Paris. Mais c’est le véritable outil de mixité sociale tel que défendu par la rue de Grenelle. Il accorde en 2017-2018 le total de 4 800 points d’office aux élèves boursiers, ce qui leur assure quasi certainement de voir passer leurs dossiers devant ceux des non boursiers.

Ce statut de boursier a fait naître la polémique, en 2016 quand au lycée Turgot (Paris 3e) 83 % des admis en seconde se sont retrouvés être boursiers. C’est pour celà qu’un plafonnement des élèves boursiers a été mis en place en 2016-2017 : il y en a eu seulement 38% en 2017.

Le plafonnement pour 2017-2018 est de 50%, ce qui signifie que dès que 50% des élèves affectés dans un lycée sont boursiers, le bonus cesse d’y être pris en compte.

Une réflexion au sujet de « Affelnet : L’impact des résultats scolaires et du statut de boursier »

  1. Ping : Règles du jeu Affelnet 2017-2018 à Paris | FCPE du Collège François Couperin, Paris

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s