Affelnet : Pourquoi le « Bonus REP » est une décision dangereuse

Le Rectorat a donc modifié pour l’année 2017-2018 le mode de calcul du barème AFFELNET. Après plusieurs tâtonnements qui – sans rendre le système acceptable (plus d’infos sur notre article : Affelnet : la fabrique à insatisfaction) – tendaient au moins à corriger quelques défauts parmi les plus criants, l’introduction d’un nouveau « Bonus REP » rend le système de plus en plus inégalitaire, en donnant des points de bonus basés sur le lieux d’habitation des élèves – sans aucune référence à un quelconque niveau social !!! Nous vous expliquons comment, pourquoi, pourquoi c’est dangereux, et comment nous luttons contre.

Carte districtsAu tout début d’Affelnet, Paris a été découpé en 4 secteurs, qui disposent chacun d’une bonne corrélation entre nombre d’élèves et places en lycées (Couperin est situé dans le district Est). Mais du fait de la prime « même district », cette sectorisation interdit de fait à un élève de changer de district entre les classes de 3ème et de 2nde, même s’il habite à deux rues d’un autre district… La perte de cette prime « même district » lui ôte tant de points que sa demande d’affectation sera forcément refusée (voir Affelnet : L’impact du lieu d’habitation).

Le système AFFELNET fonctionne à peu près bien en général. Mais Paris fait figure d’exception nationale, à cause de ce découpage en 4 districts. Et plus qu’ailleurs, AFFELNET dysfonctionne dans le district Est, qui est singulier à de très nombreux titres :

  • Il a le plus fort taux d’élèves boursiers (26%) ;
  • Il a le plus grand nombre de collèges REP/REP+ (18 sur 30 pour tout Paris) ;
  • Il est le plus peuplé (40% des élèves de Paris dans ce seul district) ;
  • Il a le plus faible taux de satisfaction AFFELNET (49% l’année dernière).

Il y a quelques années, pour permettre d’avoir un vrai impact sur la mixité sociale en seconde, il a été adjoint au dispositif un bonus donné aux élèves boursiers. Ce bonus représente autant que les points qu’un élève peut théoriquement acquérir de par son travail. Cela fait qu’un élève boursier est assuré d’avoir plus de points que le meilleur élève non boursier.

Si ce bonus a fait ses preuves sur le plan de la mixité sociale, il a pu générer une insatisfaction certaine lors des affectations depuis qu’il y a 2 ans certains lycées se sont retrouvés avec plus de 80% d’élèves boursiers tandis que de bons élèves ne comprenaient pas pourquoi ils n’étaient affectés que sur leurs derniers choix… Une grande part de la presse s’est alors fait l’écho de ce dérèglement (voir notre page Affelnet : informations détaillées avec quelques liens « presse »)

Aujourd’hui, le Rectorat de Paris envisage de donner automatiquement un bonus aux élèves de 3emes scolarisés dans un collège classé en Réseau d’Education Prioritaire (REP) (vous trouverez ici la liste des collèges parisiens en REP/REP+). Comme l’affectation en collège se fait sur la base de la carte scolaire, c’est à dire du lieu de résidence, cela revient à donner un bonus aux enfants en fonction du lieu où habitent leurs parents !!! Et, du fait de ses spécificités, cela portera dans le district Est le taux d’élèves avec bonus à un peu plus de 50% : il y aurait donc moins de 50% des élèves sans bonus : autant parler plutôt pour eux de malus…

Mais plus que tout, leur affectation, déjà difficile, deviendra vraiment douloureuse. Du fait des spécificités du mode de calcul, un élève sans bourse ni bonus ayant moins de 15 de moyenne n’aura plus pour possibilité que de remplir les places laissées vacantes dans les lycées ayant encore de la place…

Il ne nous semble pas acceptable socialement de mettre en place un système excluant une si large proportion de la population. L’argument d’empêcher le contournement de la carte scolaire a été mis en avant : mais cette mesure n’aurait en pratique qu’un très faible effet dessus. L’impact pourrait même être inverse et inciter, y compris les parents des secteurs de collèges 1 et 2, à choisir le privé dès la 6ème.

Ce nouveau bonus impacterait donc négativement les enfants, qui font leur scolarité dans le public, dans leur collège de secteur, s’il n’est pas classé en REP : sa mise en place polariserait les tensions. Il apparaît d’ailleurs qu’aujourd’hui, face à ce mécontentement grandissant, de plus en plus de parents envisagent de faire des recours en masse sur l’affectation de leurs enfants au lycée (voir notre article « Comment contester une décision Affelnet« )

Nous nous sommes donc réunis entre présidents de plusieurs Unions Locales et Conseils locaux FCPE, représentant plus de 1000 adhérents FCPE, pour interpeller le Rectorat et différents maires d’arrondissements et députés. La PEEP, autre association de Parents d’Elèves représentative, a une démarche similaire.

Nous demandons au Rectorat de revenir sur ce bonus, d’initier une réflexion plus vaste, avec pour objectif une révision générale du fonctionnement de l’Affelnet parisien – sans écarter l’éventuelle suppression des districts à Paris qui entraîne une situation réellement inégalitaire et inhibe un vrai projet de mixité sociale respectueuse des enfants.

La décision sur ce dispositif arrivera très vite. Une pétition « Lycées à Paris : Une seule zone à Paris pour atteindre une meilleure égalité » circule actuellement. Pour donner plus de poids à notre démarche, nous vous invitons à la signer, elle est ici.

Nous vous tiendrons bien évidemment informés des suites de cette proposition de mesure alarmante.

Une réflexion au sujet de « Affelnet : Pourquoi le « Bonus REP » est une décision dangereuse »

  1. Ping : Affelnet : L’impact du lieu d’habitation | FCPE du Collège François Couperin, Paris

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s