Poids des cartables : nos demandes

Nous pensons que nous devons tous nous y mettre. Tous, cela veut dire la direction, les enseignants, les parents et même les élèves. Il faut diminuer les fournitures, le nombre de pages blanches transportées pour rien chaque jour, mettre en place des systèmes qui permettent de ne transporter que l’utile !

Nous vous détaillons ici nos propositions :

Améliorer le choix des cahiers et classeurs

Objectif : réduire le nombre de pages blanches transportées pour rien chaque jour.

  • Favoriser les cahiers de 48 pages, qui permettent de stabiliser le poids du cartable tout au long de l’année ;
  • Limiter les cahiers de 96 pages, qui sont un entre-deux finalement peu satisfaisant ;
  • Bannir définitivement les cahiers de 192 pages, qui sont trop lourds (730 grammes en début d’année, 850 en fin une fois toutes les copies remises par les enseignants collées) ;
  • Laisser la possibilité d’acheter des cahiers de 32 pages à la place des cahiers de 48 pages ;
  • Favoriser les classeurs : donner la possibilité de substituer le cahier par un classeur dès la 5ème et de n’emporter que la partie active en cours. D’ailleurs, certains enseignants, dès la classe de 6ème, demandent des classeurs : cela prouve que les élèves savent s’en servir ! Il est largement possible d’homogénéiser les classeurs qui se révèlent beaucoup moins lourds tout du long de l’année ;
  • Bannir le protège cahier qui pèse 60 grammes unitairement en demandant systématiquement des cahiers avec couverture plastique ou plastifiée ;
  • Bannir tous les objets « à spirale » qui se dégradent et pèsent plus lourd.

Limiter les manuels

Objectif : pas de transport de manuel par les enfants.

  • Systématisation dès que possible des manuels numériques, et donc remplacer les manuels papiers par leur version numérique ;
  • Pour le reste, systématiser les livres laissés en salle ou partagés par deux élèves ;
  • Intégration dans les cours de l’usage de la tablette.

La part de la direction

Objectif : il est nécessaire d’organiser une réunion tripartite direction-enseignants-parents pour prendre des engagements formels sur le sujet du poids des cartables.

  • Installer des casiers individuels, sécurisés, permettant d’y loger un cartable
  • Prévoir des classes fixes pour les matières non spécifiques ;
  • Viser la liste exhaustive des fournitures scolaires fournies par les enseignants ;
  • Envisager de mettre en place une commande groupée de fournitures type (par l’intermédiaire de l’intendance par exemple) ;
  • Envisager de proposer un kiosque de vente de fournitures scolaires (pour éviter que les enfants ne se chargent par peur de manquer) ;
  • Emettre des recommandations concernant le choix du matériel scolaire (cartable, agenda, trousse, … ) fournies à tous les parents et en particuliers aux parents des nouveaux élèves dont les 6ème :
  • Emettre des recommandations de sites de commande en ligne pour les fournitures spécifiques (cahier de 32 pages, cartables ergonomiques et légers, …).

La part des enseignants

Objectif : Que les enseignants – du fait de leur rôle de prescripteur – optimisent le choix des fournitures en tenant compte du poids.

  • Harmoniser les fournitures entre eux : un certain nombre de fournitures ne doivent plus être demandées par chaque enseignant mais faire partie d’un ensemble commun : cela évitera qu’un enseignant demande un crayon HB et un autre un critérium HB, et que les élèves se sentent obligés d’amener des items faisant doublon ;
  • Appliquer la consigne du cahier de 48 pages max ;
  • Rédiger la liste exhaustive des fournitures pour l’année entière, en tenant compte des impératifs suivants :
    • imposer le remplacement des cahiers de 96 pages par deux cahiers de 48 pages voire trois de 32 pages ;
    • autoriser dès la 5ème le remplacement des cahiers par des classeurs (y compris souples) ou des trieurs ;
    • autoriser le classeur ou trieur partageable entre plusieurs matières ;
  • Dès qu’il y a des spécificités, indiquer le matériel à apporter pour le cours suivant (idéalement sur l’ENT (après connexion)), avec la règle que par défaut, rien ne sera exigé en dehors du matériel de prise de notes ;
  • autoriser les élèves à n’apporter en cours que la partie active des classeurs/cahiers (chapitre en cours).

La part des parents

Objectif : Que les parents aident leurs enfants à acquérir les bonnes pratiques.

Les parents peuvent aider leurs enfants en leur apprenant :

  • A faire leur sac le soir, bien avant le coucher, durant un temps où l’enfant n’est ni dans l’urgence ni dans la préparation du coucher ;
  • A veiller à ce qu’ils ne prennent pas trop de choses scolairement inutiles ;
  • En vérifiant de temps en temps qu’il est bien fait, c’est-à-dire avec les charges lourdes le plus près possible du dos.

La part des élèves : gérer leur cartables

Objectif : Apprendre à faire son cartable, à le gérer, à mieux le transporter.

  • Organiser une formation à destination des enfants pour la gestion du classeur : atelier, fiche technique ;
  • Prévoir un enseignement de bonnes pratiques pour porter et gérer des charges lourdes soit dispensé durant un cours d’EPS en début d’année dans chaque classe ;
  • Organiser un atelier de formation des enfants pour l’organisation de leur cartable (parents bénévoles, professeurs volontaires).

 Pour compléter votre lecture :

Poids des cartables : le saviez-vous ? Quelques infos décalées

Notre Dossier « Cartables »

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s