L’orientation

Qu’est-ce que l’orientation ?

En fin de troisième, l’élève n’en est pas à choisir le métier qu’il exercera, ou même encore le genre de métier. Par contre, en accord avec la Direction de l’établissement (nous y reviendrons, c’est important), il choisit une des 3 filières qui l’amènera à un certain type d’études. C’est ce que l’on appelle l’orientation.

Comment se décide l’orientation à Couperin

Vous (l’élève et sa famille) avez déjà formulé à la direction de Couperin votre souhait parmi les trois grandes voies d’orientation :

  • La seconde générale et technologique (on parlera souvent de 2nde GT) ;
  • La seconde professionnelle ;
  • La première année de CAP.

Bien sûr, pour faire ce choix, vous avez pris en compte les résultats scolaires de votre enfant tout au long de son année et vous avez aussi évalué ses centres d’intérêts pour déterminer les types de métiers qui l’intéressent.

Mais ne nous leurrons pas : si les centres d’intérêt de votre enfant jouent, ce sont surtout ses résultats scolaires qui sont pris en compte. Plus que tout, sachez que la décision finale d’orientation appartient au conseil de classe. Le choix final se fera les 3 et 4 juin 2019, donc ne tardez pas : si l’avis qui sera rendu les 14 et 15 mars ne correspond pas à vos vœux, prenez rendez-vous au plus vite avec la Direction de l’établissement. Pour avoir connaissance de cet avis, vous pouvez contacter directement votre délégué de classe FCPE (il y en a dans chaque classe), nous envoyer un mail à informations@fcpecouperin.fr, ou nous contacter via cette page.

Il est évident qu’une majorité des parents souhaiteront pour leur enfant une orientation en seconde générale et technologique. Toutefois, si les résultats scolaires et les centres d’intérêt de l’élève diffèrent trop, nous vous conseillons d’en parler tant en famille qu’avec les enseignants, l’équipe de Direction de Couperin, ou avec l’équipe FCPE Couperin (vous trouverez nos noms et mail en cliquant sur ce lien) : les filières professionnelles évoluent et des passerelles s’ouvrent de plus en plus – même si elles nécessitent encore un investissement fort de l’élève.

Les différentes voies d’orientation possibles

Il y a en gros trois filières possibles qui s’offrent à votre enfant :

  • La seconde générale et technologique : ces études mènent au baccalauréat général ou technologique. Elles durent trois ans et se déroulent en lycée d’enseignement général et technologique. Choisir une seconde GT, c’est aussi choisir une voie où le choix du métier n’est pas encore fait, même si la réforme du baccalauréat obligera l’élève à se questionner dès l’entrée en 1ère (nous en reparlerons) ;
  • La seconde professionnelle : elle prépare à un bac professionnel précis : il ne sera plus trop possible de changer de voie. Il existe de nombreuses spécialités de baccalauréat professionnel, mais généralement le choix se fait là, au moment des demandes d’affectation ;
  • La première année de CAP : les études qui préparent au CAP se déroulent sur deux ans avec un emploi du temps qui privilégie la formation professionnelle. Là aussi cette formation prépare dans la grande majorité des cas à un métier précis. Après un CAP l’élève peut aussi rejoindre une première professionnelle (1 élève sur 4 en pratique).

Pour être complet, il existe aussi deux autres choix possibles en fin de troisième :

  • L’apprentissage via les CFA, qui permet d’étudier en travaillant. L’objectif est de préparer un diplôme : CAP, bac professionnel, BP, BTS, etc. Attention, ces diplômes n’existent pas dans toutes les spécialités ni dans tous les établissements : il faut donc s’informer avant de décider. La direction ou la FCPE Couperin pourront vous aider, il y aussi de nombreuses ressources sur Internet.
  • Le redoublement : il n’intervient qu’à la demande, ou avec l’accord, de la famille. Il n’est donc pas du tout automatique.

Pour aller plus loin, nous vous conseillons la lecture des deux pages suivantes :

Nous avons aussi développé une page spécifique pour comprendre l’impact de ces choix, qui vous indique les voies d’études possibles une fois atteinte la fin des études entamées post 3ème. Vous pouvez la trouver en cliquant sur ce lien.

Le processus précis de décision de l’orientation

Lors des Conseils de classe les 3 et 4 juin, le conseil de classe formulera la proposition d’orientation définitive :

  • Si elle est conforme au choix de l’élève : la proposition d’orientation deviendra une décision d’orientation, notifiée par le chef d’établissement ;
  • Si elle est différente du choix de l’élève : le chef d’établissement prendra la décision définitive après un entretien avec la famille permettant un ultime dialogue ;
  • Si le désaccord persiste après cette entrevue, la famille pourra demander un recours (dans un délai de trois jours ouvrables suivant la décision prise par le chef d’établissement) auprès d’une commission d’appel qui statuera ;
  • Le maintien dans la classe d’origine (c’est-à-dire un redoublement) : il pourra être demandé par la famille si le désaccord perdure à l’issue de l’entretien avec le chef d’établissement ou de la commission d’appel.

En synthèse, quels sont les 5 points à retenir ?

  1. L’orientation est un sujet important : elle aura un impact sur au moins les premières années d’adulte de votre enfant.
  2. En même temps, un choix qui vous semble mauvais n’est pas forcément définitif : il existe des passerelles qui fonctionnent (mais qui demandent un gros investissement de la part de l’élève).
  3. Pour faire le choix d’orientation, les centres d’intérêt de votre enfant sont pris en compte. Mais en fait, ce sont surtout ses résultats scolaires qui comptent.
  4. Le choix final se fera lors des conseils de classe des 3 et 4 juin 2019, puis avec vous dans les jours suivants : si vous pensez qu’il risque d’y avoir des difficultés, ne prévoyez pas de quitter Paris cette semaine là…
  5. Plus que tout, sachez que la décision finale d’orientation appartient au collège (Direction et Conseil de Classe), mais que vous disposez de voies de recours que vous devez activer très rapidement.