Affelnet 2021 – comment faire ses choix de lycée?

Chers tous,

Le Rectorat a publié début mars la fameuse liste des 5 lycées en zone 1. Il est désormais possible de récapituler la situation et de montrer les différents critères entrant dans le calcul 2021. Nous expliquons les critères entrant dans le choix des lycées, en prenant François Couperin comme exemple, et en indiquant comment faire pour les autres collèges.

AFFELNET : UN MAXIMUM DE 44 040 POINTS

Cette année les points sont répartis comme suit:

LE POIDS DE LA ZONE 1 EST DETERMINANT. ELLE REPRSENTENTE 74% DE LA NOTE TOTALE MAXIMALE

Pour avoir le total de point maximum possible sur le critère géographique, il est obligatoire de choisir un lycée de la zone 1. Un lycée de la zone 2 ne donne qu’un peu plus de la moitié d’un lycée de zone 1. C’est très largement dissuasif. Il en est de même de la zone 3.

Les lycées de zone 1 de la zone 1 de François Couperin

La liste des lycées affectés à chaque lycée est disponible ici:

https://arcgis.ac-paris.fr/portal/apps/webappviewer/index.html?id=c191dba35fa64e52ae8093d1e63766fd

Les 5 lycées de zone 1 affectés à Couperin sont les suivants. Seul ces lycées donnent le maximum de points géographiques.

  • Sophie Germain
  • Charlemagne
  • Victor Hugo
  • Simone Weil
  • Voltaire

Il a de plus été communiqué par le Rectorat, oralement lors d’une réunion à Hélène Boucher, que les choix de zone 1 seront traités avant tous les autres. Ils seraient donc d’emblée prioritaires sur tous les autres choix de zone 2, lors de l’étude des voeux par l’algorithme.

AAFFELNET : LES NOTES ET LE BILAN DE COMPETENCE

Les Notes prises en compte dans Affelnet sont calculées sur la base des notes des bulletins scolaires. Elles sont cependant retravaillées par l’algorithme. Pour donner quelques exemples:

  • Les notes des options ne sont pas prises en compte;
  • Les notes des LV1 et LV2 sont fusionnées pour donner une seule note;
  • Les notes des trois matières scientifiques Physiques, Technologie, SVT sont fusionnées en une seule note
  • Une formule de correction bonifie la progression de l’élève d’une période à l’autre.

Tout ceci ne sont que des exemples venant des années précédentes. Cette année, le Rectorat n’a pas communiqué le détail de l’algorithme.

Concernant le bilan de compétence, il est établi par le Collège, sans les représentants des parents, ni des élèves, et n’est communiqué qu’après avoir rempli les choix.

AFFELNET ET LA MIXITE SOCIALE : l’IPS

L’IPS, Indice de Positionnement Social, est un nouveau critère devant permettre une meilleure mixité sociale. Il est calculé par collège de rattachement d’origine ( si votre enfant est à Couperin, mais qu’il devait être, selon votre lieu de résidence, dans un autre collège, c’est l’IPS de l’autre collège qui est retenu. Attention, cela ne fonctionne pas pour le choix des 5 lycées).

Tous les collèges représentés par une pastille jaune ont un IPS à 0:

La carte est disponible ici – elle n’est pas (encore) complète :

https://www.fcpe75.org/ips-le-nouvel-indicateur-pris-en-compte-par-le-rectorat/

LES BONUS BOURSIER

Le bonus prévu pour les boursiers est très faible. Mais en fait, les boursiers font l’objet d’un traitement à part, avec une partie d’algorithme séparée et des quotas mis en place directement avec les lycées. Rien, de ces quotas ou du calcul, n’a été communiqué par le rectorat.

AFFLENET: DE L’IMPORTANCE DES REGLES D’ORDONNANCEMENT

En plus du système de points, il est important de savoir comment les vœux émis sont pris en compte. En gros, il s’agit de savoir comment chaque ligne de voeu est traitée, comment on passe à la suivante, etc, jusqu’à affectation de tous les élèves et des places disponilbles.

Aucune de ces règles n’a été communiquée par le Rectorat. Le seul élément, déjà mentionné plus haut, communiqué à l’oral, énonce que les choix de lycées de zone 1 seront traitées en priorité.

Une conclusion s’impose: nous sommes forcés de choisir des lycées de première zone si nous souhaitons avoir une réponse rapide. En théorie, il est possible de choisir un lycée de zone 2 ou 3. Mais l’écart des points est tel, que c’est prendre le risque de ne pas avoir d’affectation du tout. Le système a visiblement été pensé pour déverser les capacités des collèges vers celles des lycées, en faisant quasiment abstraction des situations réelles des uns et des autres. Gageons que de nombreuses familles ne se laisseront pas enfermées et irons défendre leur position directement auprès du Rectorat.